Stage Lyrique + numérique = ludique

©

 

Durant les vacances scolaires, l’opéra de Lyon propose aux ados de 12 à 15 ans des stages alliant art lyrique et numérique. Rencontre avec Benjamin Nid, l’un des membres du collectif le MATRICE chargé d’animer ces ateliers.


En quoi consiste le travail de votre collectif le MATRICE (Module Aléatoire de Traitement de Recyclage d’Informations de Choses Et…) ?

Depuis 10 ans, le collectif promeut la pratique d’improvisation et de pièces pluridisciplinaires qui allient la vidéo, l’instrument acoustique, la bidouille et l’utilisation du numérique.


À la demande de l’opéra de Lyon, vous animez des stages mêlant art numérique et lyrique. Quel est le but de ces ateliers ?

Nous souhaitons faire découvrir aux ados nos pratiques vidéo et leur montrer toutes les sensibilités que développe l’utilisation du numérique. Nous travaillons à partir de choses low-tech, comme la vidéoprojection pour générer de l’image, et de choses high-tech pour transformer ces rendus-là dans un ordinateur en rajoutant des effets. Cette initiation permet aux ados de réaliser qu’on peut programmer un joystick de jeux vidéo pour faire du son ou de l’image, qu’on peut aussi détourner un disque dur, l’ouvrir et se balader avec un échantillon sonore qu’on a enregistré avec un musicien de l’opéra.


Introduire le numérique à l’opéra crée un choc des cultures ?

Oui, mais comme nous sommes aussi musiciens, nous représentons tous les postes de travail : la création scénographique et la vidéo, le travail de la voix avec la chef de chœur, les instrumentistes donnent une idée de l’interprétation orchestrale transformée par l’outil numérique, et j’utilise beaucoup la technique du soundpainting.


De quoi s’agit-il ?

Le soundpainting est un langage international de 1200 signes pour improviser en temps réel une performance pluridisciplinaire. Ce langage permet de déplacer des gens dans l’espace, de faire des mémoires de dispositions, ce qui offre une très grande souplesse.


Ça donne envie aux ados de poursuivre l’aventure ?

Généralement oui. Certains sont très motivés et téléchargent des logiciels chez eux pour pouvoir faire de l’image ou du son. Ce stage leur fait aussi découvrir le travail d’un collectif qui crée ensemble dans le respect de ce qui est proposé. Il s’achève par une restitution de leur création le dernier jour dans l’Amphi de l’opéra.


Stage opéra et numérique

De 12 à 15 ans, ouvert à tous.
Du 27/02 au 03/03 et du 24 au 28/04, de 9h30 à 12h30.
opera-lyon.com


Réservation au 04 69 85 54 54 et au guichet de l'opéra,
du mardi au samedi de 12h à 19h. Tarif : 60 €.


Blandine Dauvilaire


LYRIQUE + NUMÉRIQUE = LUDIQUE