Cinéma La jeune fille et son aigle

©


Dès 8 ans


Ce documentaire incroyable a débuté par une photo. On y voyait une toute jeune fille tenir un aigle royal à bout de bras. 


Quand Otto Bell tombe sur ce cliché, il n'a qu'une idée en tête : retrouver l’adolescente et lui consacrer un film. Il part aussitôt en Mongolie, dans les régions désertiques et montagneuses du nord-ouest où il trouve Aisholpan et sa famille. 


La jeune fille a 13 ans et elle vit sous une yourte qu'on déplace au fil des saisons. Quand Bell la retrouve, Nurgaiv, le père d'Aisholpan, lui explique qu'ils partent capturer un jeune aigle dans son nid afin que sa fille puisse dresser son propre oiseau. Le réalisateur suit bien sûr, à ses risques et périls tant l'ascension et la capture sont dangereuses. Mais, il a bien conscience de la rareté du moment et de son sujet. Il filme.


Depuis qu'elle se pratique, la chasse à l'aigle est une affaire d'hommes, un savoir-faire qui se transmet de père en fils. Aisholpan est une des premières jeunes filles à s'y essayer. Elle restera d'ailleurs la première à avoir remporter le Festival de l'aigle royal devant 70 chasseurs aguerris. Talent qu'elle confirmera en réussissant sa première chasse hivernale en février 2015 qui coûtera la vie à un renard. 


Toutes ses étapes sont filmées dans ce documentaire aux images rares et magnifiques. Et son commentaire insiste sur l’originalité du sujet et surtout sur le talent et la détermination dont fait preuve cette jeune femme de 13 ans. Par son désir de suivre son envie sans tenir compte des conventions, elle modernise à elle seule une tradition ancestrale. 

 

Durée : 1h27

Sortie : 12 avril


LA JEUNE FILLE ET SON AIGLE