Escapade Le camping, c’est magique !

©

Le camping, c’est magique !

Il est loin le temps où l’on partait avec une canadienne et un réchaud à gaz. Le camping version 2017 rime plutôt avec tente montage rapide, plancha électrique et location de réfrigérateur dans un camping trois ou quatre étoiles. Bienvenue dans l’ère du camping moderne et confortable. Cependant partir camper avec des enfants reste une aventure qui demande un minimum de préparation. Grains de Sel met en avant quelques conseils, trucs et astuces pour un séjour zen.

Le premier parc de campings d’Europe

Selon une étude de l’Insee la France compterait près de 7 800 campings, se classant ainsi comme le deuxième parc mondial derrière les États-Unis. En 2016 dans l’Hexagone, les campings ont comptabilisé 112 millions de nuitées et constituent le deuxième hébergement professionnel derrière les hôtels (200 millions)*. Selon la Fédération nationale de l'hôtellerie de plein-air, le développement des établissements de camping haut de gamme (4-5 étoiles) et l’essor du glamping (une nouvelle tendance du tourisme de plein-air qui regroupe des hébergements atypiques alternatifs et originaux alliant luxe, nature, confort et respect de l’environnement) participent à la hausse de fréquentation relevée ces 6 dernières années. Ainsi, de plus en plus de familles, parfois avec des enfants en bas âge, n’hésitent pas à tenter l’expérience le temps d’un week-end ou d’un séjour plus long, sous tente ou sur un emplacement déjà aménagé (tente, chalet, roulotte, mobile-home…). Camper, c’est revenir à l’essentiel, passer son temps en plein-air, vivre au rythme de la nature, parfait pour déconnecter du quotidien. Mais se satisfaire du nécessaire n’exclut pas une bonne préparation.

L’équipement, l’allié numéro 1

Chacun ayant sa propre définition du confort, il est possible de camper dans des conditions variables. La seule contrainte est alors de pouvoir charger le matériel adapté. Coffre géant ou de toit, une voiture a forcément ses limites pour embarquer son “minimum vital”, surtout si l’on prévoit d’investir un emplacement nu (un simple carré de verdure arboré avec une borne pour apporter l’électricité). Dans ce cas, l’élément qui sera certainement le plus encombrant mais indispensable au bon déroulement du séjour est la tente. Et il est important de bien la choisir ! En commençant par privilégier un modèle avec un espace dans lequel on peut tenir debout, stocker des affaires, manger ou qui puisse se transformer en mini-salle de jeux s’il pleut. Le must : qu’elle soit aussi dotée d’un auvent et de deux chambres, une pour les parents et une pour le ou les enfant(s). Et puisque bien dormir n’a pas de prix, surtout en vacances, ne pas oublier les matelas et autres “Magicbed” (un lit pour enfant très douillet), oreillers, sacs de couchage et doudous.

Pour les repas, table et chaises pliantes seront de mise ainsi qu’un réchaud/plancha sur pieds, stable et par conséquent moins dangereux pour les enfants que la version compacte. Une glacière électrique pour garder les aliments au frais et une boîte en plastique pour faire office de garde-manger, fermée de préférence pour éviter l’invasion de fourmis ! Des ustensiles de cuisine et des couverts incassables (mais pas jetables !) ainsi qu’un bac de lavage pour la vaisselle sont également à prévoir, soit un encombrement à ne pas négliger au moment de remplir le coffre. Avis aux amateurs de Tetris !

Des accessoires annexes mais qui feront la différence
À l’inverse des chats, nous ne sommes pas nyctalopes, une lampe de poche ou frontale pour les déplacements nocturnes et une lampe à poser sur la table pour les veillées seront bienvenues ; un plaid (et un hamac pour les mieux équipés) que l’on peut placer devant la tente pour jouer, lire, se reposer. Un tapis à langer de voyage, de la ficelle et des pinces à linge pour faire sécher vêtements et maillots de bain… Le camping ne s’improvise pas et le meilleur conseil consiste tout de même à “s’entraîner” durant un week-end avant d’envisager de partir camper durant 15 jours.


* Sources : Étude “Les campings : un confort accru, une fréquentation en hausse” - Insee 2017. Enquête de fréquentation dans l'hôtellerie de plein air - Insee 2016



Trucs et astuces pour allier villégiature et sérénité :

  • Gérer la distance avec les sanitaires lorsque l’on choisit son emplacement : pas trop loin pour que les plus grands enfants y aillent seuls, pas trop près pour éviter la pollution sonore.

  • Si l’on est un pro de l’anticipation, veiller à ce que son emplacement soit équipé en électricité pour éviter de recharger son téléphone en se brossant les dents ou pour profiter d’une glacière électrique qui gardera certains aliments au frais et évitera ainsi une corvée de courses journalière.

  • Se placer à proximité de jeux pour enfants, histoire de garder un œil sur eux tout en profitant de son roman de l’été.

  • Placer si possible la tente de sorte à ce que celle-ci soit à l’ombre pour les siestes de l’après-midi.

  • Aller sous la douche lorsque l’on est en camping ne fait souvent pas partie des moments les plus amusants. Pour que cela se passe comme sur des roulettes, inciter les enfants à s’y rendre avec le moins de vêtements possible, voire juste des sous-vêtements, une couche ou un peignoir, pour éviter de tremper les habits propres. Amener un bac pour laver les plus petits.

  • Pour la plupart des repas, inutile de trop cuisiner et privilégier des aliments à picorer : légumes et fruits, fromage, charcuterie, grosses pâtes. Les marchés d’été sont un endroit idéal pour se réapprovisionner et consommer des produits frais et locaux. Un bon réflexe : avant le départ, préparer une salade de pâtes, de riz, un cake ou une tarte salée pour ne pas avoir à gérer les premiers repas.

  • Se renseigner sur les équipements supplémentaires que les campings peuvent proposer : baignoire, chaise haute, lit bébé, frigo, congélateur, cela évite de charger le coffre de sa voiture inutilement.

  • Si le séjour se passe dans un grand camping, faire porter à son enfant un bracelet avec son numéro de téléphone ou un KiwipWatch (voir p.XX.) peut éviter bien des tracas.

  • Pour les séjours longs en plein été, privilégier un camping doté d’au moins une piscine ou de jeux aquatiques.

 

Quelques références :

  • Pour devenir un expert gestion-logistique du voyage en famille le livre-guide illustré En voyage les enfants, de Marie Perarnau, éditions du Rocher, 14,90 euros.

  • Pour s’équiper à moindre coût, les magasins Decathlon, Go Sport, pour des équipements plus spécifiques et des conseils avisés sur les produits les magasins Au Vieux campeur (bon plan : la chaîne a récemment ouvert un magasin “Coin des affaires” à Chambéry - 1h de Lyon) ou encore le site internet campz.fr

  • Certaines chaînes de camping sont family friendly, avec des sites pensés pour les familles et des équipements et/ou des animations adaptés aux enfants, c’est le cas notamment de Huttopia ou Flower campings.

 

 

Par Maria Manzo & Fabien Richert


LE CAMPING, C’EST MAGIQUE !