Exposition Des mondes imaginaires en miniature

©

Pour ses 20 ans, le musée Miniature et Cinéma, si apprécié des enfants, s’offre les « espaces intérieurs » du sculpteur Charles Matton, décédé en 2008. Ses différentes « boîtes » sont visibles jusqu’au 4 mars 2018. 

 

Dan Ohlmann, le fondateur du musée, n’est pas le seul à faire des maquettes. Fasciné par le travail de Charles Matton qu’il découvre en 1987, l’artiste lui accorde aujourd’hui une exposition. Dans celle-ci, on trouve 17 « boîtes » renfermant de petits trésors. Un nouvel univers enchanteur cadrant parfaitement à l’ambiance du musée. Par son talent de sculpteur et de peintre, Charles Matton - qui était aussi cinéaste - parvient à retranscrire des espaces miniatures, réalistes et personnels. Réputé pour être méticuleux dans son travail, ce touche-à-tout se considérait comme un « fabricant d’image ». En d’autres termes : un homme à la créativité totale capable de modeler des mondes à d’autres échelles. Ces lieux, tantôt existants (ateliers d’artistes comme Francis Bacon ou Alberto Giacometti), tantôt quotidiens (salle de bains, bibliothèque), raviront un jeune public avide de décors merveilleux. Grâce aux lumières intérieures injectées par Matton dans chacune de ses oeuvres, les enfants pourront sans difficulté se projeter dans des atmosphères singulières et souvent fascinantes. Si cette immersion est possible, c’est bien parce que le souci du détail du maquettiste y est constant. Ici, nul besoin d’écran pour être captivé. Il suffit seulement de se laisser happer par cette maîtrise artisanale, accessible à tous. 

Charles Matton, espaces intérieurs ; du 20 octobre au 4 mars 2018

Musée Miniature et cinéma, 60 rue Saint Jean, Lyon 5eTél. 04 72 00 24 77. Tarifs : de 6,50 à 9

museeminiatureetcinema.fr 

Par Hugo Harnois et Lucas Desseigne


DES MONDES IMAGINAIRES EN MINIATURE