La femme qui

©

Depuis 1 an, une femme coiffée de bois de cerfs est aperçue dans le quartier de La Soie, aux frontières de Villeurbanne et de Vaulx-en-Velin... 
Elle cherche à communiquer en dessinant à la craie, au charbon de bois... 
Elle arpente la ville, laisse des traces sur les murs, dans le métro, dans notre agenda... 
Mais que veut-elle ? Qu’a-t-elle à nous dire ?

Grains de Sel soutient cette fable urbaine et en appelle à votre imagination participative. 
Les dessins en noir et blanc collectés lors des « Fabulations pédestres périphériques » sont à partager en famille, entre enfants et amis...

Aidez-nous à imaginer l’histoire de la Femme qui..., livrez-nous votre interprétation, confiez-nous le résultat de vos réflexions...

 
Il était une fois une Femme, 
Une femme qui apparaît puis disparaît.
Qui dessine sur les murs de la ville.
Qui sème des graines dont raffolent les pigeons. 
Qui utilise un alphabet lointain : le Tifinagh.
Une Femme Qui...
Il était une fois un quartier,
Qui découvre un matin une nouvelle habitante : la Femme Qui.I
 
 
> Textes et formes libres dans la limite d’une page A4 sont à envoyer à contact@grainsdesel.com ou à KompleXKapharnaüM, témoins de cette histoire : fpp@kxkm.net avant le 6 octobre 2014.

Ne manquez pas notre rendez-vous dans le numéro d’octobre de Grains de Sel pour une rencontre exceptionnelle avant le dénouement final des 11 et 12 octobre.

 


FABULATIONS PÉDESTRES PÉRIPHÉRIQUES