« Quand j’étais petit, j’étais un jedi », chan­tait Diony­sos. C’est un fait : nombre de papas se rappellent le temps jadis où ils maniaient le sabro-laser pour bouter les storm troo­pers hors de la cuisine ou du salon. Jamais aucun film n’avait généré tant de produits déri­vés dans l’his­toire du cinéma. Prove­nant d’une collec­tion privée de plusieurs milliers de pièces, plus de 450 jouets ont débarqué au musée des Arts déco­ra­tifs, désor­mais sous l’em­prise de l’Étoile noire. Des moules des premiers proto­types aux tout derniers modèles vendus encore aujourd’­hui, les masques, les sabro-lasers, les vais­seaux, les innom­brables décli­nai­sons des robots stars en maquettes, en mugs… Cette incroyable collec­tion, ces recons­ti­tu­tions des scènes clés du film avec les figu­rines, donne­ront l’oc­ca­sion aux aînés de parta­ger  d’émou­vants souve­nirs avec leurs jeunes pada­wans. À l’idée d’imi­ter la voix de Dark Vador tout droit sortie d’une boîte de conserve vide, les papas ne résis­te­ront pas : « Luke… chiiiii… Je suis ton père ».

 

Vincent Jadot