Trop souvent perçu comme un phéno­mène de mode mercan­tile au service du libé­ra­lisme capi­ta­liste, le design a pour­tant dès sa nais­sance, avec la révo­lu­tion indus­trielle du XIXe siècle, posé sa rela­tion à l’uto­pie, à la poli­tique et au progrès social. L’ex­po­si­tion Poli­tique fiction à la Cité du design nous propose d’ex­plo­rer cette dimen­sion passion­nante à travers de nombreuses pièces (dessins, meubles, films, instal­la­tions…). Pour le jeune public, une décou­verte guidée ludique est propo­sée. C’est à l’au­teur jeunesse Claire Didier que la Cité a eu l’ex­cel­lente idée de deman­der d’écrire le fil conduc­teur de cette visite contée inti­tu­lée Boucle d’Or, le design et les trois ours. Atten­tion, ça va démé­na­ger chez les trois ours,  Boucle d’Or veut chan­ger tout leur mobi­lier et leur façon de voir le monde ! Enfin, un atelier autour du projet Auto­pro­get­ta­zione, du génial desi­gner Enzo Mari, permet­tra de ques­tion­ner le design et les objets du quoti­dien à travers une mani­pu­la­tion.

 

Aude Spil­mont.