Un homme tente de trou­ver une réponse à cette ques­tion en partant d’un livre de Saint Augus­tin