À défaut de partir à Rome, passez donc le week-end de Pâques aux Subsis­tances. Sous l’in­ti­tulé Ça cloche !, le labo­ra­toire de créa­tion réunit une quaran­taine d’ar­tistes venus parta­ger leurs expé­ri­men­ta­tions avec le public. Tous les spec­tacles n’étant pas desti­nés aux enfants (nous vous conseillons vive­ment de respec­ter les indi­ca­tions d’âge pour éviter de mauvaises surprises), voici notre sélec­tion :

> Du jonglage avec Les Beaux Orages du collec­tif Petit Travers (dès 10 ans). Sur la musique contem­po­raine de Pierre Jodlowski, 7 jongleurs lancent leurs balles avec une certaine austé­rité. Un travail exigeant qui s’adresse aux amateurs éclai­rés.

> Du cirque en plein air (gratuit, dès 5 ans) avec Sans arrêt, excellent duo d’Ed­ward Aleman & Wilmer Marquez, de la compa­gnie El Nucléo. Spécia­listes du main à main, ces deux acro­bates composent des numé­ros impec­cables avec la compli­cité du public. C’est pur, beau et sacré­ment spor­tif.

> Petit coup de cœur pour WillyGood de la compa­gnie BAM. Joli­ment choré­gra­phié, le couple  acro­ba­tique formé par Nata­lie Good et William Thomas ne manque pas de charme. Entre danse et cirque les corps se rencontrent, se croisent, dialoguent avec flui­dité.

> Samedi 30/03, opéra­tion Pâques Ô mômes avec une chasse aux œufs, des ateliers d’ori­gami, un coin cocottes et lecture de contes pour les plus petits. Gratuit.

> Dimanche 31/03, deux cuis­tots inven­tifs – Mathieu Rostaing (ex-126) & Floriant Rémont (Le Pota­ger des Halles) – revi­sitent le banquet fami­lial de Pâques autour du thème de la biquette, sans jamais la manger. Fleurs à dégus­ter, panna cotta de chèvre, glace au foin etc. 15 €.

Blan­dine Dauvi­laire