La Bastille c’est la petite montagne des Greno­blois. On y grimpe à pied (30 mn) ou grâce à un télé­phé­rique urbain (les “ bulles ”) qui donne l’im­pres­sion de voler au-dessus de l’Isère. L’ar­ri­vée se fait au cœur de la forte­resse de la Bastille dont la construc­tion débuta au XVIe. En plus de la vue plon­geante, le décor rappelle les histoires de châteaux fort et stimule l’ima­gi­na­tion. Un cadre rêvé pour Acro­bas­tille et ses 5 parcours spéci­fiques conçus pour petits et grands. Au programme : volti­ger de passe­relle en pont de singe, jouer avec les fantômes du fort, explo­rer un laby­rinthe en 3 dimen­sions en condi­tions de spéléo­lo­gie ou encore partir à la décou­verte du fort en tyro­lienne.