Le foot peut mener à tout.
Fabrice, jeune Rwan­dais surdoué, jongle comme il respire avec n’im­porte quel ballon. Dudu, un gamin des rues, croit telle­ment en lui qu’il s’au­to­pro­clame son “mana­ger”. Lorsqu’un sélec­tion­neur vient repé­rer de nouveaux talents pour consti­tuer Africa United, une équipe de jeunes espoirs afri­cains qui joue­ront pour l’inau­gu­ra­tion de la Coupe du monde d’Afrique du Sud, Fabrice est retenu, à condi­tion qu’il se présente le lende­main à Kigali. Super­mo­ti­vés, Fabrice, Dudu et sa sœur Béa embarquent dans le premier bus venu et se retrou­vent… au Congo. C’est alors le début d’une incroyable aven­ture  de 5 000 km à travers le Sud de l’Afrique, qu’ils commencent à trois et pour­suivent à cinq… Ce road movie rocam­bo­lesque, aussi joyeux que dange­reux, est mené par l’en­thou­siasme inébran­lable de Dudu, la sagesse de Béa… et parsemé d’un merveilleux conte animé, drôle et imagé, qui ajoute un peu plus de merveilleux à une histoire déjà très enchan­te­resse, mais pas mièvre pour autant. Les vrais problèmes de la jeunesse afri­caine sont tous abor­dés, faisant de cet Africa United un témoi­gnage d’une brûlante actua­lité.
Véro­nique Le Bris

Critique parue dans Grains de Sel 62, décembre 2010 / janvier 2011