Une pièce noire, un guéri­don, deux phares auto­mo­biles forment la scène. Un comé­dien arrive avec des livres animés géants et raconte des fables assez loufoques.