Accueillie dans le cadre du mini­fes­ti­val Sens dessus dessous, qui s’in­té­resse aux formes artis­tiques inno­vantes et aux mélanges des genres, la compa­gnie belge Fabu­leus monte le son à la Maison de la danse. Durant une heure, Koen De Preter et Maria Ibar­retxe se lancent dans une boum déjan­tée et se déchaînent sur les tubes pop des dernières décen­nies.

Aux manettes, DJ Bobby Ewing mixe avec jubi­la­tion U2, Michael Jack­son, le Velvet Under­ground, Las Ketchup, Nancy Sina­tra… mais aussi le Lac des cygnes et La Mélo­die du bonheur  ! Si vous rêvez d’une soirée pépère, passez votre chemin, ici l’objec­tif est clair : faire le plein d’éner­gie et vous donner une folle envie de danser. La scène se trans­for­mera d’ailleurs en dance­floor à l’is­sue du spec­tacle.

Signa­lons pour les plus grands (dès 15 ans) que le festi­val accueille égale­ment le spec­tacle-expé­riences Influences du menta­liste Thierry Collet. Au croi­se­ment de la magie et de la mani­pu­la­tion psycho­lo­gique, le comé­dien pénètre les pensées et les souve­nirs des spec­ta­teurs, influence leurs compor­te­ments et prévoit leurs choix. Des tech­niques qui font le bonheur du marke­ting et de la propa­gande, l’hu­mour en moins. 

Blan­dine Dauvi­laire