One piece est le manga de tous les records. Au Japon, la série des 67 volumes a été vendue à plus de 270 millions d’exem­plaires et à plus de 9 millions en France. Elle a déjà été décli­née à la TV et 1 fois au cinéma. Autant dire que c’est un phéno­mène. Mieux vaut être un peu au fait de son histoire avant de décou­vrir ce film, qui livre toute­fois tout ce qu’il faut savoir au fur et à mesure. 

One piece est un fabu­leux trésor que les pirates du monde entier recherchent. Luffy est l’un d’eux. Comme ceux qui l’ac­com­pagnent – Zoro, Nami, Usopp, Sanji, Chop­per, Robin, Franky ou Brook – il est doté d’un super-pouvoir et d’un super-défaut. Son corps s’étire comme un élas­tique, mais coule­rait à pic s’il tombait à l’eau. Avec son équi­page, Luffy part à la conquête du Nouveau Monde et ne va pas tarder à croi­ser sur sa route Z, un ancien marine dont le but est d’ex­ter­mi­ner tous les pirates.

One piece, le film, est un vrai manga conçu et dessiné comme tel. Dès que les person­nages se rencontrent, ils se battent et le plus fort gagne. Aucune fantai­sie n’est appliquée à l’ani­ma­tion : les plans sont souvent fixes (seules les lèvres de celui qui parle bougent), les dessins angu­leux, les person­nages carac­té­ri­sés par des acces­soires très typés et les couleurs très criardes. Il sera pour­tant diffi­cile aux mordus de ne pas se préci­pi­ter vivre ces aven­tures sur grand écran. 

Véro­nique Le Bris