Un jeune homme un peu paumé devient le baby-sitter d’un enfant de 10 ans peu sociable et retran­ché dans une famille très parti­cu­lière. Entre ces deux êtres lunaires naît une amitié sincère qui va les aider à gran­dir. 

Ce nouveau film de Benoit Cohen, une fois de plus centré sur un enfant (son fils), est une œuvre étrange, pas très sympa­thique. Ses person­nages ont des réac­tions diffi­ciles à comprendre, impos­sibles à parta­ger. En restant ainsi exté­rieur et sans empa­thie pour eux, on se désin­té­resse vite de ce qui leur arrive, même si les acteurs se battent pour être crédibles. 

Véro­nique Le Bris