Dédi­cace de Fred Pano­ruzzi pour son roman Mon père est améri­cain et l’en­semble de son œuvre.