Maison plus que cente­naire, Choco­lat  des princes fait partie de la culture stépha­noise et régale les gour­mands dans ses boutiques à Saint-Étienne et à Lyon. Le 9 octobre prochain, la choco­la­te­rie, à la Tour-en–Ja­rez, ouvrira ses portes au public et dévoi­lera ses secrets de fabri­ca­tion. Un diapo­rama vous permet­tra de décou­vrir la culture du cacaoyer, les diffé­rentes étapes de trans­for­ma­tion de la fève et les vertus du bon choco­lat. Vêtus d’une char­lotte et d’une blouse, visi­tez ensuite l’ate­lier. Le maître choco­la­tier vous montrera comment on coulait le choco­lat à l’an­cienne, la fabri­ca­tion moderne des ganaches et l’en­ro­bage des bonbons. Allé­chés par l’odeur, vous succom­be­rez bien à la dégus­ta­tion des spécia­li­tés de la maison, comme le grêlon du Pilat, l’an­thra­cite (clin d’œil au passé stépha­nois de mineur) ou le bâton crème vanille qui fait craquer les enfants.

Aude Spil­mont.