On y vient en famille pour se délec­ter de mots, d’images et de rencontres. Inter­gé­né­ra­tion­nelle et festive, la Fête du livre de Saint-Étienne est de retour le week-end du 18 au 20 octobre, en plein centre-ville. Le jeune auteur à succès David Foen­ki­nos est le parrain de la 28e édition. Cette année, la belle théma­tique des « mots en scène » traver­sera le salon avec des auteurs tels que François Bégau­deau, Nancy Huston, Sorj Chalan­don, Marie Modiano. Un caba­ret litté­raire, installé place Jean-Jaurès, verra des romans, essais, BD et livres jeunesse trans­po­sés à la scène lors de repré­sen­ta­tions gratuites. Non loin de là, sur la place Jacquard, l’es­pace jeunesse accueillera les enfants et les adoles­cents avec des dédi­caces d’au­teurs et des débats.

Une belle occa­sion de rencon­trer Simon Martin, l’au­teur du subtil et formi­dable album Ma grand-mère chante le blues (éd. du Rouergue) ou les graphistes stépha­nois Ella et Pitr (voir p.4 à 6). Un hommage sera égale­ment rendu aux éditions Sarba­cane qui fêtent leurs 10 ans. Comme chaque année, la Fête du livre propose en prime de faire le plein d’ani­ma­tions et d’ate­liers pour jouer les anima­teurs radio, s’ini­tier à l’art postal ou jouer avec les codes de la BD. Inscri­vez-vous aux ateliers Picto & Typo, imagi­nés par la Cité du design. Ils proposent aux enfants, durant tout le salon, de décou­vrir le design graphique à travers une sélec­tion de livres jeunesse et d’ac­ti­vi­tés ludiques.

Aude Spil­mont.