Entrez dans la lumière

Cinq ans déjà que le festi­val Lumière allume tous les écrans de la ville pour célé­brer la grande et fabu­leuse histoire du cinéma. L’édi­tion 2013, qui a pour invité d’hon­neur Quen­tin Taran­tino, recèle quan­tité de pépites qui vont faire la joie des plus jeunes. 

> Notre sélec­tion de films à voir en famille :

Dès 4 ans

Mon voisin Totoro (1988), film d’ani­ma­tion de Hayao Miya­zaki, produit par le studio Ghibli à qui le festi­val rend hommage. Une fillette dont la mère est hospi­ta­li­sée rencontre une étrange créa­ture dotée de pouvoirs impres­sion­nants. 

Dès 7/8 ans

– Décou­vrez les débuts de Char­lot avec L’Émi­grant, Char­lot fait une cure, Char­lot brocan­teur, Char­lot s’évade (1916–1917), de Char­lie Chaplin. 

– En avant-première, projec­tion de Belle et Sébas­tien de Nico­las Vanier, en sa présence.

Dès 8/10 ans

Parade (1973) de Jacques Tati. Un déli­cieux moment en compa­gnie de cet inéga­lable poète qu’est Tati. 

Les Tribu­la­tions d’un Chinois en Chine (1965) de Philippe de Broca. Un milliar­daire qui n’ar­rive pas à se suici­der confie cette mission à un ancien tueur. Mais il tombe amou­reux et ne veut plus mourir… Pour retrou­ver la bonne humeur et les voltiges de Jean-Paul Belmondo, qui sera présent durant le festi­val. 

Dès 10/12 ans

La Chèvre (1981) de Fran­cis Veber. Comé­die irré­sis­tible qui réunit Pierre Richard (présent durant le festi­val) en gaffeur invé­téré et Gérard Depar­dieu en détec­tive privé. 

Le Tombeau des lucioles (1988), film d’ani­ma­tion d’Isao Taka­hata. Au Japon, pendant la seconde guerre mondiale, un jeune garçon veille sur sa sœur malade. Un film poignant sur l’en­fance sacri­fiée. 

Dès 12/13 ans

Prin­cesse Mono­noké (1997) de Hayao Miya­zaki, produit par le studio Ghibli à qui le festi­val rend hommage. Le maître de l’ani­ma­tion japo­naise a imaginé une superbe fable écolo­gique à la poésie sauvage. 

Dès 14 ans

Fanny et Alexandre (1982) d’Ing­mar Berg­man. Le réali­sa­teur (qui est à l’hon­neur cette année) évoque son enfance à travers le  regard d’un frère et d’une sœur orphe­lins de père. 

Les Dix Comman­de­ments (1956) de Cecil B. DeMille. Une fresque gran­diose où Moïse (Charl­ton Heston) affronte Ramsès (Yul Bryn­ner), pour conduire les Hébreux vers une terre nouvelle.

Le Dernier Empe­reur 3D (1987) de Bernardo Berto­lucci. Tourné dans la Cité Inter­dite, ce chef-d’œuvre, qui retrace la vie du dernier souve­rain de l’Em­pire de Chine, est présenté pour la première fois en 3D. 

Blan­dine Dauvi­laire