Atten­tion spec­tacle incan­des­cent ! Les 8 danseurs de Via Katle­hong débarquent à Lyon pour la première fois avec un caba­ret unique en son genre. Origi­naire d’Afrique du Sud, la troupe emprunte son nom au deuxième town­ship du pays. Sur scène, les artistes célèbrent leurs tradi­tions avec une inven­ti­vité et un enga­ge­ment physique­ment impres­sion­nants. Les corps résonnent comme des instru­ments, la danse croise le chant avec la présence de la merveilleuse Hlen­giwe Lushaba. Les numé­ros se succèdent dans une ambiance brûlante : tap (mouve­ment et frappe au sol), hip-hop, pant­sula (mime de scènes de vie quoti­dienne) et gumboots étour­dis­sants (danse avec des bottes en caou­tchouc, née dans les mines à l’époque de l’apar­theid). Le talent à l’état brut. 

Blan­dine Dauvi­laire