Chris­tiane Véri­cel aime le mélange des genres. Depuis près de trente ans, sa compa­gnie Image Aiguë fait appel à des comé­diens enfants et adultes qui laissent une place de choix au mime, à la danse, aux sons et au cirque. Baptisé Les Quatre Saisons, qui veut l’œuf doit suppor­ter la poule, son nouveau spec­tacle est une varia­tion musi­cale de La Morale du ventre créé en novembre 2012. Pour explo­rer deux thèmes qui lui sont chers –  la faim et le pouvoir –  elle invite sur scène l’en­semble de musique baroque Les Nouveaux Carac­tères, dirigé par Sébas­tien d’Hé­rin. De la rencontre inédite entre ces musi­ciens, acteurs à part entière, qui jouent Vivaldi sur instru­ments d’époque, et les comé­diens à la culture plutôt orien­tale, devrait naître un spec­tacle d’une grande richesse.

Blan­dine Dauvi­laire.


À la croi­sée des arts

Du théâtre, beau­coup de musique, de jeunes artistes à fort tempé­ra­ment… cette maison posée sur la colline reven­dique le mélange des genres. Souvent auda­cieux, parfois nostal­giques, saupou­drés d’hu­mour ou de féerie, les spec­tacles invitent aussi à réflé­chir.

Des thèmes forts

• Né avec les mains et les pieds palmés, Jérémy Fisher se méta­mor­phose peu à peu en pois­son et rêve de rejoindre l’océan. Grâce à l’amour incon­di­tion­nel de ses parents, il partira nager vers son destin. Cette fable sur la diffé­rence et la tolé­rance, écrite par Moha­med Rouabhi et mise en scène par Michel Dieuaide, prend la forme d’un opéra sensible grâce au talent d’Isa­belle Aboul­ker. (En juin, dès 8 ans) • Les spec­tacles de Chris­tiane Véri­cel font appel à des comé­diens enfants et adultes, au mime, à la danse, aux sons et au cirque. Avec Les Quatre Saisons, qui veut l’œuf doit suppor­ter la poule, elle creuse le thème de la faim, du pouvoir, et confie aux musi­ciens de l’en­semble de musique baroque Les Nouveaux Carac­tères le soin de revi­si­ter l’œuvre de Vivaldi. Un petit ovni en pers­pec­tive. (En octobre, dès 8/10 ans).

Décou­vertes musi­cales

• Adepte d’un humour déca­pant et d’une musique qui décoiffe, le groupe Entre 2 Caisses s’em­pare des chan­sons d’Al­lain Leprest. Baptisé Je hais les gosses, leur concert promet quelques éclats de rire. • Comprendre la musique contem­po­raine n’est pas une mince affaire. Le quatuor Béla a décidé de nous donner les clefs de cet univers qui hérisse parfois nos tympans. À partir d’exemples et d’ex­pli­ca­tions acces­sibles à tous, La Musique sans marteau décrypte le réper­toire du XXe siècle le temps d’un concert-spec­tacle ludique. (En avril, dès 9 ans).

Arts du cirque

• Atten­tion pépite : François Cervantes réunit à nouveau Les Clowns. Parce qu’ils s’en­nuient, la déli­cieuse Arletti (Cathe­rine Germain), le tendre pleur­ni­cheur Zig (Domi­nique Cheval­lier) et le bougon Boudu (Bona­ven­ture Gacon) se lancent dans le théâtre. Entre leurs mains, Le Roi Lear de Shakes­peare donne matière à rire et à s’in­ter­ro­ger sur la teneur de nos rêves. (En décembre, dès 11/12 ans) • Félix Tampon (alias Alain Reynaud) des Nouveaux Nez et Cie nous présente les jeunes artistes circas­siens sur lesquels il veille à La Cascade, maison des arts du clown et du cirque basée en Ardèche. Dans son caba­retCirco Barolo, les équi­li­bristes côtoient une dres­seuse de poules, le danseur sur corde et le jongleur de diabolo riva­lisent d’ex­ploits, accom­pa­gnés par un trio jazzy. (En juin, dès 6 ans).

Dossier cultu­rel de rentrée, septembre 2013.

Blan­dine Dauvi­laire