Fille de migrants kurdes musul­mans instal­lés à Berlin, Mariam, 18 ans, est parta­gée entre sa famille tradi­tion­na­liste et son besoin d’éman­ci­pa­tion. Aux côtés de son amie Lena, elle mène une double vie et découvre les joies d’une ville en pleine effer­ves­cence. Mais son rêve de liberté se heurte aux inter­dits qu’elle doit respec­ter. On veut même la marier avec un incon­nu…

Inspi­rée d’une histoire vraie tirée du roman de Güner Yase­min Balci, ArabQueen aborde sans détours la ques­tion de l’in­té­gra­tion. Mise en scène avec ironie et finesse par Nicole Oder, dans un décor épuré, la pièce repose sur les épaules de trois comé­diennes qui endossent tous les rôles. Déchi­rée entre port du voile et du survê­te­ment, l’ado­les­cente va tenter de construire son iden­tité sans renier ses origines.

Présenté dans le cadre du festi­val Sens inter­dits orga­nisé par le théâtre des Céles­tins, ce spec­tacle en alle­mand surti­tré en français a remporté le prix du public au festi­val Radi­kal Jung de Munich.

Blan­dine Dauvi­laire.

Atten­tion tari­fi­ca­tion spéciale dans le cadre du Festi­val Sens inter­dits : 

– Plein tarif : 20 euros.

– Tarif enfant –18 ans et –26 ans : 11 euros.