Les musi­ciens de l’arfi inves­tissent coins et recoins du lieu pour plon­ger les spec­ta­teurs dans une ambiance de fantai­sie prémé­di­tée, par la musique et l’ima­gi­na­tion.