Le person­nage Swift-Gulli­ver nous entraîne dans un monde de déme­sure, un univers où certains tyrans planent au-dessus de leur royaume, prêts à écra­ser les peuples à la moindre incar­tade, où le progrès tech­nique est entre les mains de savants fous et néan­moins acadé­mi­ciens, où des êtres immor­tels traînent leur mal de vivre et leur carcasse fati­guée comme un bagnard son boulet…