Jeune esclave de La Havane, Rafaël Padilla arrive à Paris en 1887 et se fait enga­ger dans un cirque. A l’ère des Expo­si­tions univer­selles, il devient le clown noir Choco­lat, le premier artiste noir de la scène française à la fin du XIXème siècle.