En France, lÂ’é­cole a pour obli­ga­tion dÂ’ac­cueillir tous les mineurs de moins de 16 ans, français ou étran­gers, en situa­tion légale ou non. Pour de nombreux adoles­cents migrants, ballo­tés dÂ’un conti­nent à lÂ’autre, elle incarne un espoir de stabi­li­sa­tion et dÂ’in­té­gra­tion.