Traver­ser le ponton et embarquer sur une péniche de 38 mètres de long. À l’in­té­rieur, les pieds ancrés sur le parquet flot­tant, s’im­bi­ber de la richesse des paysages du Rhône à travers la vision de deux photo­graphes. C’est à cette propo­si­tion deux en un que nous convie l’as­so­cia­tion La Turbine, qui a investi depuis quelques mois la péniche Le Fargo pour en faire un lieu d’iti­né­rance cultu­relle. En compli­cité avec la gale­rie photo Le Réver­bère, elle présente l’ex­po­si­tion Dérive des rives, dans le cadre des Réson­nances de la Bien­nale d’art contem­po­rain.

Le beau travail de la photo­graphe Beatrix Von Conta nous invite à aigui­ser notre sens du paysage. L’ex­plo­ra­tion fait surgir l’inat­tendu et la part de fragi­lité des paysages du Rhône face à l’in­ter­ven­tion de l’homme. L’ex­po­si­tion présente égale­ment l’uni­vers photo­gra­phique de Philippe Pétre­mant, au regard infi­ni­ment curieux et qui perturbe les conven­tions de la repré­sen­ta­tion.

Aude Spil­mont