Au terme de huit ans de travail et d’une tren­taine de voyages à travers le monde, le grand photo­graphe franco-brési­lien Sebas­tião Salgado célèbre la beauté de la planète à la Maison euro­péenne de la photo­gra­phie. Il nous entraîne sur les traces de paysages à couper le souffle, d’ani­maux (baleines, tortues gigan­tesques, alba­tros…) et de peuples vivant dans des terri­toires non abimés. Les enfants qui ont des rêves d’ex­plo­ra­teurs devraient être fasci­nés. Ils seront aussi sensibles au message déli­vré par ce repré­sen­tant du photojour­na­lisme de la néces­sité de préser­ver une planète fragile. Par le biais d’une mappe­monde, ils pour­ront égale­ment décou­vrir ce qui fait la patte de ce grand monsieur de la photo­gra­phie : ses images en noir et blanc à la lumière miné­rale et sa philo­so­phie huma­niste.

Aude Spil­mont

1 idée en plus : avant ou après, flanez dans le quar­tier plein de charme du Marais, dégus­tez une succu­lente pâtis­se­rie chez Gérard Mulot (6, rue du Pas-de-la-Mule) ou décou­vrez le café de l’Ins­ti­tut Suédois (11, rue Payenne).