Véri­table trem­plin pour les compa­gnies émer­geantes de la région Rhône-Alpes, du nord de l’Ita­lie, de l’Es­pagne, de l’Al­le­magne et du Québec, le festi­val Ré-Géné­ra­tion offre au public un bel aperçu de la créa­tion théâ­trale contem­po­raine. Parti­cu­liè­re­ment allé­chante, cette 8e édition accueille des artistes inven­tifs, explore des univers sensibles et invite à regar­der le monde autre­ment. Notre sélec­tion parmi les onze spec­tacles à l’af­fiche.

> Dès 3 ans : Pomme rêve de marcher et de rencon­trer l’amour, mais Pomme… n’est qu’une pomme. Heureu­se­ment, la comé­dienne mani­pu­la­trice Isabelle Payant va l’ai­der à réali­ser ses rêves. Un déli­cieux spec­tacle de théâtre d’objets par la compa­gnie québé­coise Des petites âmes.

> Dès 5 ans : avec Conso­nant, le Maduixa Teatre nous entraîne dans un monde où les lettres de l’al­pha­bet deviennent des parte­naires de jeu. Une pièce poétique qui entre­mêle théâtre d’ombres, arts plas­tiques et nouvelles tech­no­lo­gies.

> Dès 7 ans : Après grand, c’est comment ? (voir article sur le spec­tacle).

> Dès 7 ans : dans cette version contée à deux voix de La Belle et la Bête, la compa­gnie italienne Il Baule volante convoque l’ima­gi­naire des spec­ta­teurs.

> Dès 8 ans : en proie aux Vertiges de sa pensée, le jeune Kris­tof­fer se pose mille ques­tions. Quelles sont les limites de l’uni­vers ? Doit-on mentir ou dire la vérité ? À partir des textes poétiques de Jon Foss, la compa­gnie Combats absurdes ques­tionne la philo­so­phie et la morale.

> Dès 10 ans : l’équipe du BlÖf­fique théâtre nous invite à déam­bu­ler dans la Répu­blique La Libre (en partie brisée) dont ils détiennent les clefs. Couloirs, esca­liers, parkings sont détour­nés pour créer de nouveaux repères. Suivez le guide !

> Dès 12 ans : Sylvain Levey, dont on aime beau­coup la plume, a revi­sité Notre Quichotte. Ce sont les comé­diens de la compa­gnie Les yeux grand ouverts qui donne­ront vie à ses person­nages en faisant appel à la magie du théâtre. Ça promet.

> En famille : imagi­nez une télé­com­mande géante qui permet­trait de rembo­bi­ner, répé­ter ou  accé­lé­rer nos mouve­ments à l’in­fini. Avec Replay, les deux percus­sion­nistes et la danseuse de la compa­gnie Rythm’À Corps en font l’ex­pé­rience sur des musiques contem­po­raines.

> Enfin, durant le week-end et avec la parti­ci­pa­tion du public, Auré­lien Villard et la compa­gnie des Gentils feront souf­fler un vent de révo­lu­tion poétique dans le hall du théâtre avec Et que vive la Reine ! Ou comment ne pas perdre la tête… 

Blan­dine Dauvi­laire