Le Père Noël prend enfin sa retraite et c’est au succes­seur qu’il s’est choisi, Nico­las, de prendre la relève. Mais, à deux jours de Noël, c’est un peu la panique dans l’im­mense fabrique de jouets du pôle Nord. Nico­las n’a que 7 ans et n’ar­rive pas à répondre aux demandes spéci­fiques des enfants. Et puis surtout, il s’aperçoit qu’il a, depuis sa nomi­na­tion offi­cielle, un compor­te­ment vrai­ment bizarre. Quand son amie se décide à aver­tir le Conseil des Pères Noël, la panique devient encore plus forte… mais Nico­las va enfin comprendre ce qui lui arrive. 

Comme dans le premier épisode, L’Ap­prenti du Père Noël, sorti en décembre 2010 et dont ce nouvel opus reprend les prin­ci­paux person­nages, la plus belle idée du film est de se concen­trer sur l’antre pleine de magie qui abrite le Père Noël, les nombreux lutins et les rennes qui, tous, se préparent pour le grand soir. 

L’his­toire aurait gagné à être plus simple pour rester acces­sible aux plus jeunes. En revanche, les dessins, très clas­siques, les gags faciles d’ac­cès et la magie omni­pré­sente devraient les amuser. Et c’est déjà ça. 

Véro­nique Le Bris