Des univers graphiques à l’ins­pi­ra­tion créa­tive, des textes piquants ou enve­lop­pants : sélec­tion de petits bijoux parus cette année.

Par Vincent Jadot et Aude Spil­mont. 

 

 

Qu’y-a-t-il ?

Dès 3 ans

Qui n’a pas rêvé de se glis­ser, telle une petite souris, dans le sac à main de sa maman ou les tiroirs de la maison, pour se lancer dans un inven­taire des objets du quoti­dien? Les plus futiles sont souvent des trésors qui racontent des histoires : la boucle d’oreille esseu­lée, un petit aile­ron séparé de son avion, des panse­ments avec têtes de mort et puis le jeu de cartes inévi­ta­ble­ment incom­plet. Ce superbe album est un inven­taire récréa­tif qui permet d’ap­pré­hen­der le monde qui nous entoure à travers ces détails si précieux, comme si Amélie Poulain avait croisé Georges Pérec. V. J.

Texte d’Isa­bel Minhós Martins et illus­tra­tions de Made­lena Matoso. Éditions Grains de Sel. 14,90€.

 

Dans l’en­semble

Dès 3 ans

Avec son ouvrage Les Vers de terre mangent des caca­huètes, elle avait remis en cause les fonde­ments des théo­ries darwi­niennes. Élisa Géhin propose cette fois une leçon de mathé­ma­tiques pleine de poésie sur les ensembles. Avec elle, une vache est un ensemble de taches, un désert un ensemble de bosses (de chameaux, évidem­ment). Grâce à un subtil prin­cipe de rabat, on s’amuse à plier et déplier les pages pour décou­vrir, à chaque fois, une nouvelle fantai­sie mathé­ma­tique. Le ministre de l’Édu­ca­tion natio­nale devrait la consul­ter au plus vite, pour l’ai­der à renou­ve­ler les manuels scolaires. V. J.

D’Élisa Géhin. Éditions Les Four­mis Rouges. 15,50€.

 

Monsieur Hori­zon­tal et madame Verti­cale

Dès 3 ans

Quel théo­rème prouve que lorsqu’un monsieur, qu’on nommera Hori­zon­tal (qui ne fait que glis­ser, filer sur l’eau et s’éti­rer…), croise le destin d’une dame, qu’on nommera Verti­cale (qui ne cesse de grim­per dans les ascen­seurs, les fusées ou les arbres), cela génère inévi­ta­ble­ment une comp­tine graphique très roman­tique et très ludique? Oubliez Thalès et Pytha­gore, cher­chez plutôt du côté de Noémie et d’Olim­pia, qui ont puisé leur belle inspi­ra­tion dans une photo pleine d’hu­mour et de tendresse (présen­tée à la fin de l’al­bum). Les mathé­ma­ti­ciens n’ont plus qu’à se tenir à carreau! V. J.

Texte de Noémie Révah, illus­tra­tions d’Olim­pia Zagnoli. Éditions Michel Lagarde. 16€.

 

Le Jour où l’élé­phant…

Dès 4 ans

Le 21 juillet 1950, Tuffi est tombé du mono­rail aérien qui traver­sait la ville alle­mande de Wupper­tal. Un fait divers pas comme les autres, puisque Tuffi était un jeune pachy­derme de 3 tonnes. Le direc­teur du cirque l’avait fait monter à bord pour créer un coup de pub. Chloé Perar­nau a extrait toute la poésie et le surréa­lisme de cette anec­dote pour offrir un conte de fait divers aux teintes douces, aux formes légères et à l’am­biance un peu nostal­gique. V. J.

De Chloé Perar­nau. Éditions Grains de Sel. 16,50€.

 

Pierre et le loup et le jazz

Dès 4 ans

Une nouvelle version de Pierre et le loup vient de sortir. Encore? Pas si vite : ce livre-disque a plus d’un tour dans sa pochette. L’ex­cellent Bruno Poda­ly­dès prête sa voix au narra­teur, le talen­tueux Martin Jarrie a réalisé les illus­tra­tions et, last but not least, la parti­tion de Serge Proko­fiev a été revi­si­tée par un jeune big band. Chaque person­nage a son style (musi­cal) : le chat est très hip-hop, le loup plutôt hard rock… Autant dire que ça va swin­guer dans la forêt, les animaux vont faire un bœuf. Une belle entrée dans le monde du jazz. V. J.

 

Conte musi­cal de Serge Proko­fiev. Raconté par Denis Poda­ly­dès et Leslie Menu. Illus­tré par Martin Jarrie. Mise en musique par The Amazing Keys­tone Big Band (voir p.37). Éditions Le Chant du Monde. 22€.

 

 

Avant après

Dès 5 ans

Un bloc de pierre devenu sculp­ture, un paysage de jour assom­bri dans la nuit, un glaçon trans­formé en flaque… Avec des images qui se font écho, Avant après raconte magis­tra­le­ment le temps qui passe, les sauts entre le monde d’hier et celui d’aujourd’­hui, le temps qu’il faut à l’homme pour créer… Stimu­lant pour l’œil et l’es­prit, teinté de fantai­sie et de poésie, cet imagier s’adresse aux petits comme aux grands. Nul besoin de textes, les images invitent à lais­ser diva­guer sa pensée et philo­so­pher. Une pure merveille. A. S. 

 

De Matthias Aregui et Anne-Margot Ramstein. Éditions Albin Michel Jeunesse. 19,50€.

 

Romance

Dès 7 ans

L’illus­tra­teur Blex­bo­lex passait déjà pour l’un des plus brillants illus­tra­teurs de sa géné­ra­tion. Avec Romance, le voilà couronné du prix Pépite du meilleur album OVNI du Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil. Hors cadre, cet album mi-imagier mi-récit l’est assu­ré­ment. Cons­truit en une suite de tableaux, il part du réel (la rue, l’éco­le…), en saisit l’étran­geté et nous embarque dans le merveilleux. Chaque image se répète, comme des tiroirs à histoires qui s’em­ballent. Furieu­se­ment onirique, l’uni­vers graphique de Blex­bo­lex est d’une grande maîtrise. A. S. 

De Blex­bo­lex. Éditions Albin Michel Jeunesse. 15€.

 

 Issun Bôshi 

Dès 6 ans

 

Leçon de japo­nais : que signi­fie Issun Bôshi? L’en­fant qui n’était pas plus grand qu’un pouce d’en­fant! Vous aviez trouvé, alors vous venez de gagner un voyage initia­tique dans l’uni­vers merveilleux d’Ici­nori. Ce duo de séri­graphes virtuoses a revi­sité la version nipponne de Tom Pouce (ou Poucette). Ils embarquent jeunes et moins jeunes lecteurs à bord de leur récit subtil et poétique, telle une jonque qui glis­se­rait au fil de leurs superbes estampes aux teintes singu­lières et chaleu­reuses. V. J.

 

Illus­tra­tions : Icinori (Mayumi Otero et Raphaël Urwiller). Texte d’après un conte tradi­tion­nel japo­nais. Éditions Actes Sud Junior. 16,90€.

 

 

Papa tatoué

Dès 7 ans

Voilà un album qui renou­velle la gale­rie des portraits de famille. Ici, le narra­teur est un jeune garçon dont le papa est tatoué des pieds à la tête, hormis les fesses qu’il ne sait pas poser quelque part. Ce père qui dispa­raît régu­liè­re­ment lui raconte des histoires rocam­bo­lesques d’étranges créa­tures, qui ont toutes à voir avec ses tatouages. Dans cet album loufoque, où réel et imagi­naire se mêlent, se lit aussi la tendresse entre père et fils et la trans­mis­sion que tout est possible si on y croit. Le graphisme rétro qui emprunte à l’uni­vers du cirque distille une poésie mélan­co­lique. A. S. 

 

Texte : Daniel Nesquens. Illus­tra­tions : Magi­co­rama. Éditions Cambou­ra­kis. 17,20€.

 

ABC 5 langues

Dès 7 ans

À mi-chemin entre le livre d’art et l’al­bum, les pop-up ont le vent en poupe, mais tous ne sont pas des objets de virtuo­sité. L’ABC 5 langues réus­sit à conju­guer l’in­gé­nie­rie et la poétique du papier à l’in­tel­li­gence du propos. Cet abécé­daire crée de véri­tables scènes narra­tives à partir de mots en 5 langues (français, anglais, espa­gnol, alle­mand et italien). À chaque double page se déploient un théâtre de papier savam­ment orches­tré et des mots pleins de sono­ri­tés de nos voisins euro­péens. A. S.  

De Jean-Marc Fiess. Éditions Albin Michel jeunesse. 25€.

 

Drôle d’en­cy­clo­pé­die

Dès 7 ans

On aurait menti à des géné­ra­tions d’éco­liers? Les batra­ciens, les reptiles, les ovidés… toute cette clas­si­fi­ca­tion serait fausse, si l’on en croit Adrienne Barman. Elle a recensé et dessiné près de 600 espèces, qu’elle a clas­sées selon ses critères : les rapides (si véloces qu’ils ont déjà quitté leur page), les malins, les maudits, les jaune citron, les rose bonbon, les forts en apnée, les longues langues… Elle n’ou­blie pas les espèces mena­cées dans son recen­se­ment plein de fantai­sie. Le trait splen­dide et l’hu­mour omni­pré­sent, à chaque page, font mouche (clas­sée dans les bleu ciel et les vert émeraude). V. J.

D’Adrienne Barman. Éditions La Joie de lire. 24,90€.

 

Le Bandit au colt d’or

Dès 9 ans

Deux frères orphe­lins choi­sissent des chemins diffé­rents, l’un devient un honnête trap­peur, l’autre un bandit au colt d’or semant la terreur. Ce récit, qui assume tous les codes du western, se dévore tambour battant avec un final palpi­tant. Il est servi par des illus­tra­tions très expres­sives et flam­boyantes, réali­sées au feutre. A. S.  

De Simon Rous­sin. Éditions Magnani. 19€.

 

Cata­logue de l’es­pace

Dès 9 ans

Des faux cils anti­cli­gne­ments pour ne pas perdre une miette du spec­tacle de l’es­pace, des bottes gravi­to­niques… Retrou­vez ces objets, indis­pen­sables à tout voya­geur inter­ga­lac­tique, dans un cata­logue de vente par corres­pon­dance, conçu à des millé­naires d’aujourd’­hui, en 30042. Tota­le­ment haut perché, cet album rassemble des dessins et de courts textes savou­reux. Décol­lage garanti pour les doux rêveurs et les passion­nés de l’es­pace. A. S.  

Illus­tra­tions : Marie Saar­bach et Clément Paurd. Textes : Mathieu Lefèvre. Éditions Galli­mard Jeunesse. 20€.

 

 

Détec­tive Roll­mops

Dès 10 ans

Aver­tis­se­ment : la lecture des enquêtes du (presque) célèbre détec­tive Roll­mops est stric­te­ment réser­vée à une certaine caté­go­rie de lecteurs : ceux qui n’ont pas froid aux yeux (il faut lire dans tous les sens), qui sont assez musclés pour plier, retour­ner cette bédé grand format, ou encore assez fous pour se lancer à brûle-pour­point dans un jeu de l’oie endia­blé ou dans un récit en parfait désordre. Méfiance, Roll­mops a l’œil sur ses lecteurs ; facile pour lui,  il en a 3! Rien de très exotique, lorsqu’on voit les suspects bizar­roïdes qu’il côtoie au fil des cases. Un bel ovni du 9e art, réalisé en gravure sur bois. V. J.

Dessins d’Oli­vier Philip­pon­neau, scéna­rio de Renaud Farace. Éditions The Hoochie Coochie. 17€.

 

 

 

Lumières, l’en­cy­clo­pé­die revi­si­tée

Dès 12 ans

Après plus de 2 siècles et demi de bons et loyaux services, les gravures de L’En­cy­clo­pé­die de Dide­rot et d’Alem­bert ont décidé de céder leur place à la relève. Est-ce une révolte? Sire, presque une révo­lu­tion (graphique), grâce à une brochette de 11 illus­tra­teurs pour 11 théma­tiques contem­po­raines. Ils composent un hommage dépous­sié­rant à leurs illustres aînés, avec la même moti­va­tion de trans­mettre le savoir, mais en ajou­tant une bonne dose de fantai­sie pour séduire les enfants. V. J.

 

Textes : Franck Prévot, collec­tif. Illus­tra­tions : Martin Jarrie, Régis Lejonc, Charles Dutertre, Jean-François Martin, Julia Wauters, Tom Schamp, Clotilde Perrin, Rascal, Vincent Pianina, Alber­tine, Janik Coat. Éditions L’Édune. 24,90€.

 

 

La Revue dessi­née

Dès 13 ans

 

Un pari un peu fou, ce « mook » (mi-maga­zine, mi-livre) qui traite de l’ac­tua­lité à travers des repor­tages, des enquêtes, des docu­men­tai­res… en bande dessi­née. Le résul­tat est à la hauteur du pari. Le décou­page, le rythme des cases mettent en exergue les points clefs de chaque sujet, qui gagne en clarté. Un bel objet artis­tique et un média effi­cace pour accro­cher les ados et les adultes. À la une du numéro 1, un repor­tage à bord d’une frégate de la Marine française, un retour sur le destin de Salva­dor Allende, un sujet sur le gaz de schis­te… V. J.

Maga­zine trimes­triel. 15€.