Enivré au plus haut point par ses lectures cheva­le­resques, Don Quichotte est en prise avec son imagi­naire. La réalité qui l’en­toure et dont nous sommes témoins, se trans­forme au gré de ses visions déli­rantes. D’un monde palpable et concret il fait naître des chimères, des créa­tures, des visions fantas­mées.