Cap sur la Fête du livre de Bron, dont la répu­ta­tion n’est plus à faire. Cette 28e édition s’an­nonce pleine de promesses. Du 14 au 16 février, venez à pied ou en pous­sette arpen­ter les salles et chapi­teaux à l’hip­po­drome de Parilly. Vous pour­rez rencon­trer, en toute convi­via­lité, 70 roman­ciers, intel­lec­tuels, auteurs et illus­tra­teurs jeunesse, pico­rer parmi les 50 rendez-vous au programme (lectures, tables rondes, ateliers, expos…) et déam­bu­ler entre les étals d’une librai­rie éphé­mère de 1 000 m2 à la recherche d’autres possibles. Plan B, telle est en effet la théma­tique qui traver­sera cette année la Fête du livre.

Sortir des marges et nous propo­ser des espaces de liberté, n’est-ce pas là l’une des fonc­tions de la litté­ra­ture contem­po­raine ? Le jeune public est lui aussi convié à sortir des rangs en compa­gnie de nombreux auteurs et illus­tra­teurs, dont Michaël Escof­fier ou Stéphane Servant qui seront réunis dans le village enfants et ados du salon. Le roman­cier et essayiste Bruno Doucey, qui a écrit pour la collec­tion « Ceux qui ont dit non » (Actes Sud), vien­dra ainsi causer du grand huma­niste et écolo­giste avant l’heure : Théo­dore Monod. Éric Chevil­lard et la chan­teuse Julie Bonnie embarque­ront les enfants dans des aven­tures livresques au pays des songes. Et Frédé­rick Mansot leur présen­tera son bel album, L’Homme qui dessi­nait les arbres, inspiré du dernier film de Luc Jacquet. Autour du livre de Claire et Damien Gautier, l’ex­po­si­tion ludique de « A à Z » invi­tera quant à elle à jouer avec l’al­pha­bet et fera décou­vrir le graphisme et la typo­gra­phie*.

Tout au long du week-end, des ateliers inter­ac­tifs et ludiques propo­se­ront égale­ment aux enfants d’en­trer dans les coulisses de la créa­tion et quatre spec­tacles sonne­ront les trois coups dont Fred Radix et son réci­tal musi­cal poético-comique ou la compa­gnie In-time et ses histoires de Barbe-Bleue. Pour les tout-petits de moins de trois ans, un espace cocoo­ning les accueillera en douceur (salle des Balances) avec lectures doudous, marion­nettes et char­rette à livres. 

Aude Spil­mont

*Expo­si­tion propo­sée par L’ima­gier vaga­bond.