Les jeunes musi­ciens des conser­va­toires et écoles de musiques de l’ag­glo­mé­ra­tion jouent les plus belles pages du réper­toire sympho­nique.