Des onoma­to­pées, des sons, des jeux de mots, des instru­ments joués, frot­tés ou grat­tés pour tritu­rer, trans­for­mer, modu­ler, ré-inven­ter la musique de Vivaldi et propo­ser des instants mélo­diques ou ryth­miques.