Adepte du mélange des genres et des époques, le choré­graphe José Montalvo creuse davan­tage encore son sillon en revi­si­tant l’oeuvre de Cervan­tès. Urbain et décalé, son Don Quichotte du Troca­déro, échappé du métro pari­sien, allie danse contem­po­raine et parti­tion clas­sique de Marius Petipa. Si la vidéo tient une place de choix comme toujours, la présence de Patrice Thibaud, comé­dien-mime qui campe le héros, offre quelques moments irré­sis­tibles. Entouré de treize danseurs venus de tous hori­zons, l’hi­dalgo se frotte au flamenco, aux claquettes, au hip-hop. Des téles­co­pages souvent hila­rants, portés par des inter­prètes de grand talent, au service d’un spec­tacle qui réchauffe l’hi­ver.

Blan­dine Dauvi­laire