Dans une « usine à musique » chaque musi­cien-ouvrier, atta­ché à une vaste machine, produit de la musique à la chaîne sous l’em­prise d’un contre­maître auto­ri­tai­re…