Imaginé avec enthou­siasme par l’équipe de l’Al­lé­gro à Miri­bel, le festi­val « Vas-y petit ! » convie les très jeunes spec­ta­teurs et leurs familles à parta­ger des moments festifs. Cette année, c’est la star de la chan­son jeune public Hervé Suhu­biette qui, en tant qu’in­vité d’hon­neur, entraîne les spec­ta­teurs dans un tour­billon joyeux. En ouver­ture, le festi­val orga­nise une expo­si­tion monu­men­tale de 11 manèges, sur lesquels sont accro­chés les mobiles « en fil de faire » créés par 500 enfants !

Samedi, le camping est à l’hon­neur avec une dizaine d’ate­liers d’ini­tia­tion aux pratiques artis­tiques, propo­sés en petits comi­tés dans des cara­vanes : marion­nettes, couture, gravure, recy­clage, chan­son… (sur réser­va­tion). La jour­née s’achè­vera par une veillée au coin du feu et au clair de lune animée par Mister Suhu­biette et ses musi­ciens, puis des jeux de mots propo­sés aux plus grands par la compa­gnie Traver­sant 3.

Dimanche, le choré­graphe Merlin Nyakam parta­gera ses recettes de cuisine afri­caine avec le public (dès 6 ans), le temps d’un atelier gour­mand où il sera aussi ques­tion de musique et de danse. Pendant ce temps, les 3 à 6 ans profi­te­ront d’une séance de ciné-famille. Après le banquet, un défilé sur le thème du chari­vari servira de préam­bule au grand bal afri­cain ouvert à tous. Pas besoin de savoir danser pour se lais­ser guider par Merlin… l’en­chan­teur. Mardi soir, Muriel Bloch sera de retour avec Saman­galé, son nouveau conte musi­cal (mé)tissé de mots (dès 5 ans). 

En clôture du festi­val, Hervé Suhu­biette présen­tera son Grand manège des petits riens, ciné-concert émou­vant consa­cré au destin hors norme de Pierre Avezard (dès 5 ans). Puis le groupe Keys­tone, composé de six musi­ciens de 13 à 17 ans, fera danser tous les parti­ci­pants sur des accords jazz qui démé­nagent. Quel programme ! 

Blan­dine Dauvi­laire