Bien sûr il y a Big Ben, Madame Tussauds et la relève de la garde, mais la capi­tale anglaise est aussi l’un des spots expos les plus bran­chés du moment. Pour profi­ter de cette ville excen­trique et clas­sique à la fois, voici les bons plans préfé­rés des kids. Par Blan­dine Dauvi­laire.

Les incon­tour­nables

Monu­ments

Après avoir assisté à la relève de la garde à Buckin­gham (s’il y a foule, vous pouvez aussi voir passer le cortège en vous postant en face de la caserne Welling­ton), traver­sez le parc Saint-James pour saluer les écureuils qui s’ap­prochent volon­tiers. Un détour s’im­pose pour admi­rer les façades du palais de West­mins­ter (siège du Parle­ment britan­nique), de Big Ben (surnom de la cloche de 13,5 tonnes instal­lée dans la tour de l’hor­loge du palais) et de West­mins­ter Abbey où se déroulent toutes les grandes céré­mo­nies royales. Que serait Londres sans ses bus à impé­riale ? La version touris­tique permet de faire un tour guidé de la ville tout en repo­sant les petites jambes (http://fra.bigbus­tours.com/london/home.html)

 

Shop­ping

Selon les quar­tiers, vous trou­ve­rez aussi bien le temple du liberty que de la culture punk. Certaines enseignes méritent vrai­ment la visite.

C’est le cas du maga­sin Harrod’s, qui vend sur sept niveaux ce qui se fait de plus chic ou presque dans tous les domaines, de l’ac­ces­soire pour chien jusqu’au bateau à moteur, en passant par les robes de créa­teurs (87–135 Bromp­ton Road). 

Autre lieu étour­dis­sant : Hamley’s, l’un des plus grands maga­sins de jouets du monde, dont les vendeurs survol­tés invitent à tester les nouveau­tés… diffi­cile de ne rien ache­ter (188–196 Regent Street).

 

Les sites bran­chés

 – Avec ses artistes de rue, ses créa­teurs de mode, ses petits restaus animés et ses halles joli­ment restau­rées, Covent Garden reste un quar­tier prisé. Il y a toujours quelque chose à voir et du monde pour regar­der.

– Non, vous ne rêvez pas, l’Elec­tric Cinema est une vraie salle de cinéma d’art et d’es­sai où l’on peut boire et grigno­ter, instal­lés dans de confor­tables fauteuils club, lits doubles ou sofas de velours. Pour un vrai repas, réser­vez d’abord à l’Elec­tric Diner. Séances famille en anglais le dimanche matin en géné­ral. Tarifs XXL égale­ment : de 8 à 45 £ (191, Porto­bello Road).

– Samedi matin, filez à Notting Hill et flânez sur le marché aux puces de Porto­bello Road. Plus excen­tré et excen­trique, le marché de Camden est un joyeux bric-à-brac : vête­ments et acces­soires vintage, rasta, gothique, punk, tatoueurs, mobi­lier design, petits plats exotiques à grigno­ter… Une ambiance déjan­tée unique.

 

Où faire une pause ?

Au cœur du quar­tier chic et bobo de Hamps­tead, le parc Hamps­tead Heath est un havre de paix consti­tué de prai­ries, d’étangs et de chemins qui sillonnent les bois. L’en­droit idéal pour faire du cerf-volant, pique-niquer et se relaxer.

 

Les expos à ne pas manquer

– La Tate Modern accueille l’expo événe­ment « Henri Matisse : les papiers décou­pés ». 120 gouaches sculp­tées aux ciseaux dans la couleur, dont certaines réunies pour la première fois, et quelques-uns des sublimes nus bleus. Le musée est déjà en soi une belle décou­verte pour les enfants. Et la boutique est pleine de trésors à rappor­ter. Du 17/04 au 07/09. Gratuit - 12 ans. www.tate.org.uk

– Les Vikings sont à l’hon­neur au British Museum. Profi­tez-en pour jeter un œil sur les collec­tions perma­nentes et la fameuse Pierre de Rosette, gravée en 196 avant J.-C., qui permit de déchif­frer les hiéro­glyphes égyp­tiens. Jusqu’au 22/06. Gratuit - 16 ans. www.british­mu­seum.org

– Réunis pour la première fois, les 50 tableaux de l’ex­po­si­tion Véro­nèse : la magni­fi­cence de la Renais­sance véni­tienne forment un ensemble excep­tion­nel. À la Natio­nal Gallery jusqu’au 15/06. Gratuit - 12 ans. www.natio­nal­gal­lery.org.uk

 

À voir aussi

 – Brad Pitt, Rihanna, Char­lie Chaplin, Lady Gaga, Barack Obama et même la reine… 300 person­nages de cire plus vrais que nature font le show chez Madame Tussauds. Plutôt réussi. www.mada­me­tus­sauds.com

– À condi­tion de casser votre tire­lire, vous pour­rez visi­ter les studios Harry Potter. Plateaux de tour­nage, coulisses, person­nages animés, costumes, acces­soires, petits secrets… 3 heures de visite forcé­ment magique. www.warner­bros.fr/studio-harry-potter

 

Où boire un thé, déjeu­ner ou dîner ?

 – À Covent Garden, le restau­rant Union Jacks, du célèbre chef Jamie Oliver, propose des pizzas origi­nales et une cuisine de qualité. www.unionjacks­res­tau­rants.com

– Honnê­te­ment, on ne vient pas au Rain­fo­rest café pour sa cuisine, mais pour son décor de jungle, ses animaux animés et l’orage qui éclate par inter­mit­tences. Situé au sous-sol d’un maga­sin de jouets, ce restau­rant fait la joie des enfants. www.therain­fo­rest­cafe.co.uk

– Pour prendre le thé à l’hô­tel The Sander­son, il faut d’abord entrer dans le terrier du chape­lier fou d’Alice au pays des merveilles. Vais­selle à thème, serviettes à énigmes, sand­wiches, gâteaux et sucre­ries raffi­nées… C’est ici que Tim Burton et son équipe ont fêté la première du film dédié à Alice… 

Mad Hatter’s After­noon Tea : https://www.morgan­sho­tel­group.com/origi­nals/origi­nals-sander­son-london/eat-drink/mad-hatters-after­noon-tea

Tea time clas­sique chez Richoux à Knights­bridge, avec ou sans sand­wiches au concombre ! Une insti­tu­tion qui sert aussi un bon fish and chips et des pâtis­se­ries. Tout près d’Harrod’s. richouxk­nights­bridge.com

– Les pubs : en prin­cipe, les enfants peuvent entrer dans les pubs en jour­née pour manger un fish and chips et boire un soda. Certains ont même une salle familles. L’am­biance est géné­ra­le­ment très sympa. Fiez-vous aux indi­ca­tions à l’en­trée.

 

Où dormir ?

 – Hôtel Premier Inn County Hall : bien situé et doté de chambres familles. www.premie­rinn.com

Qbic hotel : déco design mini­ma­liste et prix serrés pour cette adresse qui appar­tient à une nouvelle géné­ra­tion d’hô­tels. www.qbicho­tels.com

www.friend­ly­ren­tals.com : un grand choix d’ap­par­te­ments à louer selon son budget.

www.kidandcœ.com : ce site de loca­tion haut de gamme propose des héber­ge­ments de charme adap­tés aux familles.

 

Et aussi :

London Map

Pour apprendre à s’orien­ter et décou­vrir les rendez-vous junior incon­tour­nables de Londres, cette belle carte est vrai­ment unique. Impri­mée sur un maté­riau souple, résis­tant et imper­méable, elle se froisse et se glisse dans la poche.

Crum­pled City Junior Map – London. 10 €. www.palo­mar­web.com