Valo­ri­ser le patri­moine natu­rel et favo­ri­ser les rencontres humaines et artis­tiques, tel est l’ADN de la Fête de l’iris. Depuis 24 ans, elle s’épa­nouit à chaque prin­temps, le temps d’un week-end, au parc Chabrières. Avec toujours la même fraî­cheur et un esprit rassem­bleur. Cette année, Najib Guerfi, artiste asso­cié à la Maison de la danse, présen­tera une créa­tion choré­gra­phique réali­sée avec des Oulli­nois. Théâtre de rue, danse, musique, perfor­mances artis­tiques, balades contées… les propo­si­tions artis­tiques pour tout public four­mille­ront durant tout le week-end.

Comme à son habi­tude, la Fête de l’iris célè­brera aussi la nature et ses mille et une ressources. Venez admi­rer des mobiles accro­chés aux cèdres. Suivez la balade contée qui, sous couvert d’un style burlesque, vous fera parta­ger de vraies infos bota­niques. De nombreuses anima­tions et des ateliers sensi­bi­li­se­ront égale­ment les enfants au déve­lop­pe­ment durable. Ils décou­vri­ront notam­ment la vie des abeilles, leur rôle pour la biodi­ver­sité et les outils de l’api­cul­teur. Pour un plai­sir à parta­ger en famille, un jeu de piste autour des plantes et animaux sauvages du parc Chabrières vous conduira jusqu’à l’iri­se­raie.

 

Aude Spil­mont