D’après un conte tradi­tion­nel Yiddish. L’his­toire d’une famille vivant dans une grande pauvreté. Le mari décide avec quelques écono­mies d’ache­ter une chèvre afin d’avoir une vie meilleure.