Durant 16 jours, le festi­val Jazz à Vienne va faire grim­per le ther­mo­mètre avec 200 concerts program­més à travers la ville. Les 2 et 9 juillet à 12h30 sur la scène de Cybèle, deux concerts gratuits s’adres­se­ront plus parti­cu­liè­re­ment aux enfants : le quatuor Heavy Fingers donnera au jazz clas­sique des accents hard-rock et des airs de salsa, tandis que Bobby McFer­rin croi­sera sa musique avec les balles magiques d’un jongleur, le temps d’une ballade poétique.

Du 7 au 9 juillet, l’ate­lier d’éveil musi­cal de l’aca­dé­mie de Jazz à Vienne, animé par Alice Waring et Robin Limoge, initiera les 4–7 ans aux rythmes, aux notes et aux instru­ments qui font le jazz.

Les moins de 12 ans pour­ront accé­der aux concerts du théâtre antique gratui­te­ment (tarif spécial pour les 12–16 ans) : si la soirée funk réunis­sant Kool & the Gang et The Commo­dores devrait faire danser toute la famille, la soirée “ All night jazz ” promet de belles émotions avec l’Hyp­no­tic Brass Ensemble, mini­fan­fare venue d’Il­li­nois, Réci­tal, le spec­tacle culte du choré­graphe Mourad Merzouki, et les WaterBa­bies, jeune duo primé l’an dernier à Vienne qui mêle jazz new-yorkais contem­po­rain et pop élec­tro. Sans oublier la “ Soul Night ” propo­sée par le label Daptone Records en hommage à l’Apollo, un des temples new-yorkais de la soul qui révéla Ella Fitz­ge­rald, James Brown ou encore Stevie Wonder, ainsi que les jazz parades qui sillon­ne­ront la ville les same­dis et mercre­dis, entraî­nant petits et grands à les suivre en musique.

Enfin, en colla­bo­ra­tion avec la Bien­nale de la danse, le festi­val débu­tera le 27 juin à 18h par deux défi­lés : SambaSax et FreeDoun. Ça va swin­guer !

Blan­dine Dauvi­laire