Beau­coup d’entre vous connaissent la série télé­vi­sée du même nom,  véri­table succès en France et dans une centaine d’autres pays. Voici donc le film pour le cinéma, tout à fait acces­sible même si on ne connaît rien aux courts-métrages TV.
Dans la vallée d’un beau parc natio­nal – le film a été tourné dans les décors réels du Mercan­tour et des Écrins -, une fourmi noire découvre un vrai trésor : une boîte de sucre. Elle décide de la rappor­ter à sa four­mi­lière, malgré les milliers d’obs­tacles sur sa route. Le pire sera sans doute la guerre sans merci que lui livre­ront ses rivales les plus redou­tables, les four­mis rouges. Contre toute attente, une cocci­nelle très maligne va l’ai­der dans cette aven­tu­re…

Ce film en 3D est avant tout une véri­table prouesse tech­nique : les person­nages fictifs (les insectes) ont en effet été inté­grés dans les décors réels. Ce qui donne à cette amusante épopée une couleur très parti­cu­lière.
La mission de la fourmi, rendue à hauteur d’in­sectes, sans aucun dialogue, finit toute­fois par deve­nir labo­rieuse, malgré l’hu­mour, le suspens et l’in­ven­ti­vité des scéna­ristes, qui détournent nos déchets pour en faire des armes redou­tables dans la guerre que se livrent les four­mis et leurs alliés.

Véro­nique Le Bris