Les amateurs de gags (re)découvrent avec Monte là-dessus !le charme de Harold Lloyd, le temps d’un ciné-concert où le héros à lunettes rondes doit esca­la­der un gratte-ciel. On peut comp­ter sur Paul Gous­sot pour accom­pa­gner ces exploits muets à l’orgue avec son grain de folie habi­tuel.

Blan­dine Dauvi­laire