Adrienne et Gaetien se sont lancés dans ce pari risqué : créer une librai­rie qui fasse la part belle aux sciences. Pas les sciences qui rebutent. Non, les sciences qui attisent joyeu­se­ment notre soif de connais­sance. Pari aujourd’­hui gagné pour ces deux jeunes passion­nés de vulga­ri­sa­tion scien­ti­fique, respec­ti­ve­ment formés en agro­no­mie et en géolo­gie.

Leur librai­rie Électron Livres attire aujourd’­hui de nombreux mordus de sciences. Mais pas seule­ment. Car ici, par souci de proxi­mité avec les habi­tants du quar­tier, la litté­ra­ture pour adultes et enfants a égale­ment large­ment sa place. C’est au sous-sol de la librai­rie que s’étend une vaste sélec­tion d’ou­vrages consa­crés à l’as­tro­no­mie, l’en­vi­ron­ne­ment, les sciences humaines, la physique quan­tique, la chimie… Les enfants comme les parents ont de quoi satis­faire leur insa­tiable curio­sité avec des livres docu­men­taires à foison, des ouvrages très poin­tus ou folle­ment ludiques. À décou­vrir notam­ment, La Science horrible, un album abomi­na­ble­ment épatant qui répond très sérieu­se­ment à des ques­tions aussi loufoques que : quelle est la bestiole qui défèque 20 fois par jour dans ton lit ?

Aude Spil­mont