La séance jeune public propose cette année Le voyage de Chihiro ce mercredi 15 octobre. 

Si la program­ma­tion 2013 du festi­val Lumière affi­chait de nombreux films à voir en famille, le cru 2014 est hélas moins géné­reux avec les jeunes spec­ta­teurs. Tour d’ho­ri­zon de cette 6e édition qui a pour invité d’hon­neur Pedro Almo­do­var. Par Blan­dine Dauvi­laire.

 

Dès 7 ans

• S.O.S. fantômes d’Ivan Reit­man (1984, 1h45). Dans cette comé­die loufoque, trois copains (Bill Murray, Dan Aykroyd, Harold Ramis) passion­nés de para­psy­cho­lo­gie créent une société spécia­li­sée dans la capture de fantômes. Des répliques cultes, un humour mordant et Murray en grande forme. Mardi 14/10 à 20h30 au Pathé Corde­liers ; mercredi 15/10 à 14h15 au Pathé Belle­cour ; vendredi 17/10 à 15h au CNP.

• Banzaï de Claude Zidi (1983, 1h42). Employé à Planète Assis­tance, Michel Berna­din (Coluche), qui déteste les voyages, est envoyé à l’étran­ger pour secou­rir des touristes. Loin d’être le meilleur rôle de Coluche au cinéma (Tchao pantin en l’oc­cur­ren­ce*), cette comé­die française un peu lour­dingue ne fait pas notre bonheur. Mardi 14/10 à 10h45 au Pathé Belle­cour ; jeudi 16/10 à 16h45 au cinéma Opéra ; samedi 18/10 à 10h45 au Pathé Corde­liers.

*Tchao pantin est aussi programmé par le festi­val. Plutôt réservé aux adultes. 

 

Dès 8/9 ans

• Le Voyage de Chihiro de Hayao Miya­zaki (2001, 2h05). Pure merveille du cinéma d’ani­ma­tion japo­nais, le chef-d’œuvre de Miya­zaki est projeté sur écran géant. Aux côtés de Chihiro, fillette de 10 ans, nous décou­vrons un monde onirique régi par des monstres parfois effrayants et des dieux. Le voyage initia­tique se révèle inou­bliable. Mercredi 15/10 à 14h30 à la Halle Tony-Garnier.

 

Dès 14 ans

La trilo­gie des dollars de Sergio Leone pour les amateurs de westerns-spaghet­tis. Au menu : de l’ac­tion parfois violente, des gros plans d’an­tho­lo­gie, des décors splen­dides et la musique de Morri­cone bien sûr. La quin­tes­sence du clas­sique.

• Pour une poignée de dollars (1964, 1h39). Tireur d’élite, le beau Clint East­wood profite des riva­li­tés entre deux bandes pour se remplir les poches. Mardi 14/10 à 11h au Comœ­dia ; mercredi 15/10 à 10h45 au Pathé Corde­liers ; vendredi 17/10 à 17h15 au CNP ; samedi 18/10 à 20h30 au cinéma Belle­combe.

• Et pour quelques dollars de plus (1965, 2h13). Deux chas­seurs de primes s’al­lient pour affron­ter un Indien psycho­pathe. Jeudi 16/10 à 20h30 à Saint-Priest ; vendredi 17/10 à 10h30 au Pathé Corde­liers ; samedi 18/10 à 20h30 à l’UGC Cité inter­na­tio­nale.

• Le Bon, la brute et le truand (1966, 2h59). Dans ce dernier volet, trois hommes cherchent à s’em­pa­rer d’un fabu­leux butin volé aux Sudistes. Lundi 13/10 à 16h45 au Pathé Corde­liers ; mardi 14/10 à 20h30 au Pathé Vaulx-en-Velin ; dimanche 19/10 à 19h au Comœ­dia.