Créa­tion. Dans la campagne française au XIXe siècle, Simon vit seul avec sa mère. Il n’a pas de père et les autres enfants ne lui pardonnent pas ce qui leur semble une mons­truo­sité. Du coup, Simon passe beau­coup de temps seul mais un jour, Philippe, un des forge­rons du village, pose sa main sur son épau­le…