Aiguillé par le maître de céré­mo­nie, le public choi­sit le person­nage prin­ci­pal, ainsi que le lieu et le titre de l’his­toire et les comé­diens se lancent dans le jeu d’un conte impro­visé.