Certaines pièces traversent les siècles tout en restant d’ac­tua­lité. C’est le cas de L’École des femmes de Molière, jouée pour la première fois en 1662. Dans cette comé­die cruelle, le vieil Arnolphe rêve de se marier mais redoute d’être trompé par sa femme. Il pense qu’en épou­sant Agnès, son inno­cente pupille élevée dans un couvent, il pourra la façon­ner à sa guise, comme on dresse un animal. Mais l’amour d’Ho­race pour la jeune fille vient pertur­ber ses plans. Par une mise en scène sobre, Chris­tian Schia­retti évoque la condi­tion de la femme et donne à voir la complexité des person­nages. Agnès (Jeanne Cohendy), si faible en appa­rence, Arnolphe (Robin Renucci), traversé par la violence et le trou­ble… Un grand clas­sique. 

Blan­dine Dauvi­laire