Dans une mise en scène à la manière d’un homme orchestre multi-instru­men­tiste, Uto raconte son histoire d’après le texte de W. Moua­wad Le pois­son soi.